26-12-13

Alfred Huggenberger, René Bazin, Julien Benda, Jean Galtier-Boissière


De Zwitserse dichter en schrijver Alfred Huggenberger werd geboren op 26 december 1867 in Bewangen nabij Bertschikon. Zie ook alle tags voor Alfred Huggenbergerop dit blog.

 

Chrischtbäumli

's hät nid vill Chrömli am mim Baum,
kei Silberchugle gseht me dra,
defür denn Öpfel, gäl und rot,
düer Bire, was nu hange cha.

I weiss, dass d'Muetter briegget hät,
i weiss, i hett's nid sölle gseh.
Si hett mer, wenn's hett chöne si,
di schönschte, türschte Sache g'gäh.

Wenn z'Obed d'Liechtli brenne tüend,
so sitz i ufem Ofetritt
und luege halt mis Bäumli a, –
öb's uf der Welt e schöners git?

Emol, do hät's mi heimli quält,
ha lisli d'Chuchitür ufto,
hett gern der Muetter alles gseit –
si lächlet: Hescht, i weiss es scho! ...

 

 
Rosen am Weg

Zwischen Dorn und Disteln liegen
Rote Rosen hingestreut:
Kleine Freuden, die das Leben
Jedem zeigt und allen beut.

Geh nicht achtlos dran vorüber,
Nütz' die Augenblicke aus!
Von der Fahrt nach grossem Glücke
Kehrt so mancher leer nach Haus.

O, der Strauss, am Weg gebunden,
Wird dir noch zum Kleinod wert!
Gott versagt, was wir erflehen,
Schenkt uns vieles unbegehrt.

 

 

 
Alfred Huggenberger (26 december 1867 – 14 februari 1960)



De Franse schrijver René Bazin werd geboren op 26 december 1853 in Angers. Zie ook alle tags voor René Bazin op dit blog.

Uit: Les Noëllet

À sa gauche, la pente roide du coteau, l’Èvre tordant ses rives plantées d’aunes autour d’un mamelon boisé, des prairies au delà, puis l’autre coteau qui remonte, couronné, comme d’une aigrette, par le château blanc du Vigneau. À droite, au contraire, les champs s’élèvent en courbes régulières, par longues bandes de cultures diverses, et dont les tons se fondent à mesure que la lumière décroît. Pierre connaît leurs maîtres, celui de ces chaumes où filent deux rangs de pommiers, celui de ces grands choux où des perdrix rappellent, et de ce guéret d’où monte l’haleine des terres fraîchement remuées. En apprenti qui commence à juger les choses, il songe que la métairie paternelle est mieux cultivée, mieux fumée, reconnaissable entre toutes à la hardiesse de ses labours, à la beauté de ses moissons. Et ce n’est pas étonnant : les voisins sont tous plus ou moins gênés, ils travaillent pour d’autres, écrasés de leurs lourds fermages, tandis que le père !…
Voici justement le premier champ de la Genivière. L’horizon s’élargit démesurément. On voit, à présent, par l’ouverture de la vallée, la succession lointaine des collines, jusqu’à Gesté, jusqu’à Saint-Philbert-en-Mauges, des clochers fins sur le ciel, des futaies comme des brumes violettes. Oh ! tous ces petits villages aux toits de tuiles gaufrées, qu’anime un dernier rayon de jour ! Des bruits se croisent : appels des coqs dans les fermes et des merles dans les fossés, roulements de chariots, jappements des chiens qu’on détache, voix qui partent des maisons vers les hommes attardés au loin, un pas qui sonne on ne sait où et que bientôt l’herbe étouffe. Et les étoiles s’allument là-haut, d’où descend par degrés, sur la terre de Vendée, le calme immense de la nuit.

 

 
René Bazin (26 december 1853 – 19 juli 1932)

 

 

De Franse schrijver en filosoof Julien Benda werd geboren op 26 december 1867 in Parijs. Zie ook alle tags voor Julien Benda op dit blog.

Uit: The Treason of the Intellectuals (Vertaald door Richard Aldington)

“Peace, it must be repeated after so many others have said this, is only possible if men cease to place their happiness in the possession of things "which cannot be shared," and if they raise themselves to a point where they adopt an abstract principle superior to their egotisms. In other words, it can only be obtained by a betterment of human morality. But, as I have pointed out above, not only do men to-day steel themselves entirely against this, but the very first condition of peace, which is to recognize the necessity for this progress of the soul, is seriously menaced. A school arose in the nineteenth century which told men to expect peace from enlightened self-interest, from the belief that a war, even when victorious, is disastrous, especially to economic transformations, to "the evolution of production," in a phrase, to factors totally foreign to their moral improvement, from which, these thinkers say, it would be frivolous to expect anything. So that humanity, even if it had any desire for peace, is exhorted to neglect the one effort which might procure it, an effort it is delighted not to make. The cause of peace, which is always surrounded with adverse factors, in our days has one more against it—the pacifism which pretends to be scientific.”

 

 
Julien Benda (26 december 1867 – 7 juni 1956)

 

 

De Franse schrijver, polemist en journalist Jean Galtier-Boissière werd geboren op 26 december 1891 in Parijs. Zie ook alle tags voor Jean Galtier-Boissière op dit blog.

Uit: Mémoires d’un Parisien (Nos amours de jeunesse)

“En faisant beaucoup de frais, il a prouvé que l'ardeur et l'empressement font aisément oublier un certain manque de régularité dans les traits; les femmes se moquent du profil grec, archaïque ou classique; le timbre de voix a beaucoup plus d'importance que la courbe du nez, et Gabriel put aligner un lot fort honorable de belles personnes.
Le premier atout de mon ami Jean, c'était un aimable minois avec un air passablement effronté; le second, son don de raconter gaiement des histoires, de lancer des mots cocasses et des reparties plaisantes. Les Parisiennes, aussi bien que les étrangères, prisent le garçon avec lequel elles sont sûres de ne jamais s'ennuyer et, pour s'assurer sa présence assidue, sont prêtes à tout lui accorder.
Le tableau de chasse de mon ami Jean fut donc copieux et varié. Je ne dirai pas qu'il n'est jamais tombé sur un bec, ce ne serait pas vraisemblable. Mais il avait mis au point une parade assez particulière: lorsqu'il s'était vu rabroué, il s'attachait à déceler le menu défaut physique de la rebelle. La perfection n'est pas de ce monde.”

 


Jean Galtier-Boissière (26 december 1891 – 22 januari 1966)

 

 

Zie voor nog meer schrijvers van de 26e december ook mijn vorige blog van vandaag.

De commentaren zijn gesloten.