26-08-09

Christopher Isherwood, Guillaume Apollinaire, Jules Romains, Walter Helmut Fritz


De Brits-Amerikaanse schrijver Christopher Isherwood werd geboren op 26 augustus 1904 in Disley in het graafschap Cheshire in Engeland. Zie ook mijn blog van 26 augustus 2006.

 

Uit: The Dog beneath the Skin (Samen met W.H. Auden)

 

 

ACT ONE

 

SCENE I

The garden of the Vicarage at Pressan Ambo. The scene
suggests the setting of a pre-war musical comedy. The
stage is crowded with villagers of all classes, who prome­
nade to the strains of a distant band. The characters, as
they pass in turn along the footlights, address the audi­
ence.

VICAR. Here come I, the Vicar good
Of Pressan Ambo, it's understood;
Within this parish border
I labour to expound the truth
To train the tender plant of Youth
And guard the moral order.

CHORUS. With troops of scouts for village louts
And preaching zest he does his best
To guard the moral order.

GENERAL. General Hotham is my name.
At Tatra Lakes I won my fame,
I took the Spanish Lion.
In Pressan now my home I've made
And rule my house like a brigade
With discipline of iron.

CHORUS. Side by side his peacocks stride:
He rules them all at Conyers Hall
With discipline of iron.

GENERAL'S WIFE.
Woman, though weak, must do her part

 

 

 

 

Auden-Isherwood
Christopher Isherwood (26 augustus 1904 – 4 januari 1986)

Isherwood (l) met W. H. Auden (r) in 1938

 

 

 

 

 

De Franstalige schrijver en dichter Guillaume Apollinaire werd in Parijs geboren op 26 augustus 1880. Zie ook mijn blog van 26 augustus 2006.

 

 

C'est

 

C'est la réalité des photos qui sont sur mon cœur que je veux

Cette réalité seule elle seule et rien d'autre

Mon cœur le répète sans cesse comme une bouche d'orateur et le redit

À chaque battement

Toutes les autres images du monde sont fausses

Elles n'ont pas d'autre apparence que celle des fantômes

Le monde singulier qui m'entoure métallique végétal

Souterrain

Ô vie qui aspire le soleil matinal

Cet univers singulièrement orné d'artifices

N'est-ce point quelque œuvre de sorcellerie

Comme on pouvait l'étudier autrefois

À Tolède

Où fut l'école diabolique la plus illustre

Et moi j'ai sur moi un univers plus précis plus certain

Fait à ton image

 

 

 

 

Le départ

 

Et leurs visages étaient pâles

Et leurs sanglots s'étaient brisés

Comme la neige aux purs pétales

Ou bien tes mains sur mes baisers

Tombaient les feuilles automnales

 

 

 

 

Rencontre

 

Passant mêle à ta vie l'orgueil et la bonté

Surmonte l'ennemi et bois à sa santé

 

Honore ton outil sans le laisser inerte

Brise-le par amour au moment de ta perte

 

Et méprise ceci Jouir sans en pleurer

La vigne sans ivresse et le champ sans ivraie

 

 

 

 

 

 

guillaume-apollinaire
Guillaume Apollinaire (26 augustus 1880 – 9 november 1918)

 

 

 

 

 

 

De Franse dichter en schrijver Jules Romains, pseudoniem van Louis Henri Farigoule, werd geboren op 26 augustus 1885 in  La Chapuze.

 

 

LES CYCLISTES

 

Les grelots sonnent

Loin, sur la route,

Quatre cyclistes.

 

Entre leurs bras

Et leurs poitrines

On voit le ciel.

 

Les pentes étirent

Les virages tordent

La vie élastique

De leurs quatre corps

Elle mollit, ploie,

Colle sur la voie,

Ou durcit et broie

Le néant qui dort

 

 

 

 

Uit: Les copains

 

« On ne sait pas ce que ce que c'est que l'amitié.
On n'a dit que des sottises là-dessus. Quand je suis seul, je n'atteins jamais à la certitude où je suis maintenant. Je crains la mort. Tout mon courage contre le monde n'aboutit qu'à un défi.

Mais, en ce moment je suis tranquille.
Nous deux, comme nous sommes là, en bécane, sur cette route, avec ce soleil, avec cette âme, voilà qui justifie tout, qui me console de tout.
N'y aurait-il que cela dans ma vie, que je ne la jugerais ni sans but, ni même périssable.
Et n'y aurait-il que cela, à cette heure dans le monde, que je ne jugerais le monde ni sans bonté, ni sans Dieu.
Lorsqu'un fils de l'homme connait un seul jour cette plénitude, il n'a rien à dire contre son destin. »

 

 

 

 

 

 

Jules_Romains
Jules Romains (26 augustus 1885 – 14 augustus 1972)

 

 

 

 

 

 

De Duitse dichter en schrijver Walter Helmut Fritz werd geboren op 26 augustus 1929 in Karlsruhe.

 

 

 

Im Fischerdorf

 

Dein Lachen hör ich

hinter Weidenkörben.

Vertrauen nistet zögernd

dir im Gesicht.

Die Katzen streichen aufmerksam

um Eisentische.

Im matten Teerspurglanz

vergehn die Jahre.

Dort sieh, die Netze bleichen

auf den Planken.

Wer vieles zu verlieren weiß,

wird vieles fi nden.

Die Träume sterben nicht

am Mittag.

Des Windes blaue Hand zieht sie

durch kleine Gassen.

 

 

 

 

Die Wolke

 

Wir saßen bei Schafskäse,
Oliven, Tomatensalat,
als wir die Wolke sahen,
die ihren Schatten
über einige Häuser des Dorfs legte,
dann über den Hügel,
dann ihre Fahrt
verlangsamte,
anhielt,
und in der leuchtenden Luft
Wurzeln schlug

 

 

 

 

 

Fritz
Walter Helmut Fritz (Karlsruhe, 26 augustus 1929)

 

 

 

 

 

Zie voor alle bovenstaande schrijvers ook mijn blog van 26 augustus 2007 en ook mijn blog van 26 augustus 2008.

Zie voor nog meer schrijvers van de 26e augustus ook mijn vorige blog van vandaag.

De commentaren zijn gesloten.